Non, les migrants ne sont pas que des hommes seuls !

« Moi, j’ai vu les images des clandestins (réfugiés, ndlr) qui descendaient, qui étaient emmenés en Allemagne de la Hongrie, etc. Eh bien, sur l’ensemble de ces images, il y a 99 % d’hommes. » Le chiffre est lâché par Marine Le Pen, la présidente du Front national, sur RMC pour assoir son argumentaire sur la crise migratoire, composé selon elle de migrants économiques plus que de réfugiés.

Problème : le chiffre ne correspond pas du tout à la réalité, comme l’a démontré la rubrique Désintox de Libération. Selon le Haut-commissariat aux réfugiés des Nations-unies, les arrivées par bateau en Europe dans le bassin méditerranéen sont composées à 13% de femmes, 15% d’enfants seuls et de 72% d’hommes.