Des outils pour faciliter l’approvisionnement local et de qualité dans la restauration collective

Les élus et les acheteurs publics pourront dans les contrats, les marchés publics et les cahiers des charges mettre des clauses qui privilégient les produits alimentaires en circuits courts d’approvisionnement, pour la restauration collective (décret du 25 mars 2016).

De plus, dans un contexte difficile pour certaines filières de l’agriculture française, le gouvernement a présenté une série de mesures concrètes pour favoriser et accompagner le développement de l’approvisionnement local et de qualité des cantines scolaires.

Les élus et les acheteurs publics pourront dans les contrats, les marchés publics et les cahiers des charges mettre des clauses qui privilégient les produits alimentaires en circuits courts d’approvisionnement, pour la restauration collective.

C’est un moyen de garantir aux productions locales des débouchés tout en évitant des transports inutiles et nocifs à l’environnement.

Trois guides pratiques sont disponibles pour:

  • favoriser l’approvisionnement local et de qualité en restauration collective ;
  • utiliser les plateformes collectives pour développer l’approvisionnement local en restauration collective
  • et soutenir financièrement l’approvisionnement de la restauration collective en produits locaux et de qualité.

Télécharger la boîte à outils Localim