Suspension des travaux parlementaires

14632846_1025599754229764_4668932695244351391_n - Copie

L’Assemblée nationale a suspendu ses travaux fin février, comme il est d’usage en période de campagne électorale pour les élections présidentielles et législatives.

Le travail législatif, pendant cette mandature, a été particulièrement important : 450 projets de loi et 100 propositions de loi ont été adoptés ; les députés ont siégé pendant 1350 séances dans l’Hémicycle, soit plus de 5300 heures !

La Commission des affaires économiques, où je siège, s’est réunie plus de 990 heures, pour un total de 527 réunions. Pendant ces réunions, ce sont 43 projets de texte de Loi qui ont été examinés. Cette législature a également été marquée par la conduite de travaux très approfondis en matière de contrôle de l’application de la loi : la totalité des principaux textes examinés par notre commission ont fait l’objet d’un rapport d’application.

L’essentiel de mon activité sera donc maintenant concentrée dans la 9ème circonscription de l’Isère, où je continuerai jusqu’en juin (date du renouvellement de l’Assemblée nationale) à échanger, écouter et aider les citoyens ainsi que les acteurs locaux.

Je continuerai par ailleurs d’intervenir devant différents publics autour des thématiques sur lesquelles j’ai particulièrement travaillé durant ce mandat, comme la lutte contre le chômage et la précarité, l’accès aux services publics et à la santé dans notre territoire ou bien encore le développement économique et pour une agriculture de proximité et de qualité.